Les actualités

Quisque velit nisi, pretium ut lacinia in, elementum id enim.
Vestibulum ante ipsum primis in faucibus

Pour une politique métropolitaine de la culture ambitieuse

22 février 2021 | Actualités, Commission permanente | 0 commentaires

Intervention de Rose-France Fournillon lors de la Commission permanente de la Métropole de Lyon, le lundi 22 février 2021, sur le dossier 2021-0359 « Équipements culturels – Scènes de rayonnement national et international – Attribution de subventions pour l’année 2021« 

Lors d’une intervention pour le groupe Synergies en conseil métropolitain du 25 janvier dernier concernant le schéma artistique, j’ai émis le souhait au nom du groupe Synergies que le soutien métropolitain aux équipements culturels soit  largement repensé dans les prochains mois en faveur d’une plus grande équité et d’une plus grande lisibilité de la politique culturelle métropolitaine. Ces structures, toutes disciplines confondues (danse, théâtre, cirque, musique…), sont des acteurs de premier plan d’une action culturelle de proximité, levier précieux d’émancipation sociale et collective.

Nous pensons que la Métropole doit faire en sorte d’assurer à toutes ces structures, au-delà de leurs tailles et de leurs statuts, un soutien lisible, attentif et efficace car elles participent à l’éducation et à l’épanouissement de nos habitants.

Cette  nouvelle délibération sur les équipements culturels nous permet de renouveler un souhait de justice et de clarté pour le soutien aux équipements culturels de la Métropole. Force est de constater que, depuis que la Métropole a pris le relais du Département, on fait perdurer  une liste de lieux aidés particulièrement figée et qu’on ne  sait absolument pas selon quels critères ces lieux sont aidés plus que d’autres. Cette situation demeure cette année encore avec cette reconduction à l’identique des subventions annuelles aux lieux de diffusion.

Pourquoi,  aujourd’hui, alors qu’ils font moins d’entrées et ont moins d‘actions culturelles que d’autres  équipements culturels de communes du territoire, certains théâtres (ex : La Maison du Peuple à Pierre-Bénite) sont aidés, et pas les autres ? Il faut rappeler aussi qu’à l’époque du Département, il y avait d’un côté les lieux subventionnés et de l’autre les lieux qui bénéficiaient du dispositif Rhône en Scènes. la différence de traitement était alors liée au nombre d’habitants des villes.

Il est difficile de comprendre pourquoi des équipements culturels municipaux, et ce sont des exemples, qui organisent  sur leurs  territoires un festival de musique, comme Les Nuits givrées qui draine plus de 1000 spectateurs venus de toute la métropole et au-delà, ou,  en intercommunalité,  un festival de théâtre amateur, comme Saône en Scène ou Ouest en Scène, ne fassent  pas partie des équipements et événements accompagnés financièrement par la Métropole ?

Depuis 2015 les théâtres qui bénéficiaient du dispositif Rhône en Scènes n’ont plus jamais été aidés. Et si l’on considère en outre que depuis 6 ans les situations, les publics, les fréquentations, les projets culturels des établissements ont largement évolué, on comprend vite que les dispositifs actuels de soutien ne répondent à aucune autre logique que celle de l’habitude… Cela a de de quoi interroger à l’heure où nous devrions réinventer une politique métropolitaine de la culture ambitieuse sur le plan du rayonnement autant que sur celui de la proximité.

Monsieur le Vice-Président à la Culture m’a, en commission, indiqué qu’il était ouvert à la réflexion  pour le soutien aux équipements culturels. Alors, quelles sont les orientations en la matière ? Comment comptez-vous associer la commission éducation, culture, patrimoine et sport à ce travail de fond ?

Je vous remercie.

mars 2021
avril 2021
mai 2021
Pas d'événement actuellement programmé.
Afficher plus